RÉSIDENCE PASSAGES
It's On ! Léonard Rachex à Cotonou

7.09 - 7.10.2022

"Le tissu aura pour fonction de cacher une autre oeuvre que l'on assume plus, dont on aurait honte, ou que l'on aurait tout simplement trop vu. S'adressant à toute personne en possession d'une oeuvre (collectionneurs, artistes, musées, etc), ce projet vient avec beaucoup d'humour questionner ce qui fait l'oeuvre.

Le tissu déposé sur l'oeuvre que l'on souhaite couvrir (variable selon la monstration de la pièce) épousera inévitablement la forme de la pièce dissimulée. La démarche relève alors de l'absurde car, de par ses propriétés molles, le tissu n'est pas la matière la plus appropriée pour dissimuler une pièce. Au contraire, elle la révèle presque en figurant son volume. Apparait alors une troisième pièce artistique du à la combinaison des deux premières (le tissu et l'oeuvre dissimulée).

L'approche de cette pièce sera donc à trois entrées : l'oeuvre originale, la pièce de tissu et le fruit de leur combinaison."

Léonard Rachex, lauréat de la résidence Passages à Cotonou

#1 The Travel Diary Of Leonard

"Je suis arrivé le 7 septembre au soir. Le lendemain, j'ai rencontré une grande partie de l'équipe du centre d'art Le Centre.

Je me fais la remarque qu'être voyageur, c'est constamment interpreter un monde dont tu n'as pas les codes, affiner son regard vers une compréhension du réel.

Après une discussion avec Marius Danzo, artiste Béninois, qui en a précédé une autre par mail avec Christine Lapostolle, écrivaine et docteure en anthropologie, sur le mouvement de professionnalisation du monde de l'art, je me nuance sur mes engagements. Une pratique de plus en plus encadrée avec les mêmes logiques que le monde du travail actuel, est-ce vraiment ce que l'on souhaite ?

Spero Djivo, qui s'occupera du suivi de ma résidence, m'a présenté mon atelier. L'espace est assez beau, je commence à entamer mon travail avec la hate de rencontrer Adonon Constant, le lissier qui va m'épauler sur la partie technique de ma pièce."

#2 The Travel Diary Of Leonard

"Cette semaine, j'ai rencontré les tisserands et le tenturier. Nous avons fait des recherches de couleurs et de matériaux. J'ai envie que certains motifs de ma pièce soient composés de matières moins habituelles au tissage béninois. Raphia, bouts de plastique, coton filé main, laine... J'ai envie que ça soit un peu plus chaotique. Je pense que le dialogue peut être assez beau.

C'est très stimulant de travailler avec toute une équipe de professionnels. Ça m'amène à réfléchir sur l'individualité de nos pratiques, à nous, plasticiens. En parlant de cela avec un rappeur Konhdo sur un tournage de clip au Centre, je me demande pourquoi on ne s'inspire pas plus du monde de la musique ou du cinéma où chaque individu d'un collectif apporte ses compétences jusqu'à l'oeuvre commune finale.

L'image de l'artiste génie, maître absolu sur son oeuvre et main de dieu (qui le différencierait de l'artisan) persiste...

Samedi, nous sommes allés dans la ville d'Abomey, au palais royal, où sera tissé une partie de ma pièce. Mon travail prend une dimension spirituelle que je n'avais pas soupçonnée... Je réfléchis à comment cela va raisonner avec le propos du projet."

#3 The Travel Diary Of Leonard

"Jeudi, Fiacre Accalogoun, le tenturier, est arrivé. C'était une journée très excitante !

J'ai dessiné les patrons des motifs et nous avons découpé les tissus. Le rose et le jaune dialoguent très bien avec le violet. Je suis vraiment satisfait de la recherche de couleurs que nous avons fait. Pour la couleur rouge, le travail n'est pas encore terminé. Je suis encore hésitant.

Une fois découpé, j'ai composé tous les éléments sur le tissage violet. Début de l'application.

C'est assez dur pour moi de ne pas maîtriser la dernière phase de production. Je n'ai pas l'habitude et je ne peux rien faire pour aider Fiacre dans cette technique dont le savoir est héréditaire. C'est dur car mon seul rôle est de vérifier et j'ai l'impression d'être plus exigent qu'avec moi-même. J'essaye de prendre en compte la difficulté de la tâche.

Pendant que Fiacre applique, j'écris un texte qui accompagnera la pièce.

La pièce se finit doucement. Je suis excité de voir les nouveaux échantillons de rouge qu'Adonon apportera lundi."

#4 The Travel Diary Of Leonard

"Cette semaine, c’était l'ouverture de la Cotonou Week Gallery. Je suis allé à de nombreux vernissages, j'y ai rencontré ou revu de nombreux artistes et travailleur.euses de l'art. J'ai discuté d'art, confronté différentes opinions et visions, observé différents comportements et positionnements. Ça m'a permis de continuer mes réflexions sur quel artiste j'ai envie d'être... 
Cette semaine est aussi celle de la finalisation de mes deux pièces.

Avec l'équipe de lissiers et tenturiers, il a été possible de réaliser l'œuvre en double, de tester plusieurs matériaux et dispositions sur les deux versions. Il reste une bordure blanche à ajouter sur l'une des deux pièces et la production sera finie ! Je suis très satisfait et je pense compléter les pièces d'une édition papier.
J'aimerai les montrer à mon retour en France. Je réfléchirai aux possibilités de monstration et leur pertinence.

A suivre, visite de la fondation Zinsou et prise de vue des pièces !"

Logo2022_trame_black_edited.jpg
_edited.jpg