Delphine Dénéréaz

Née en 1989 dans le Sud-Est de la France et établie à Marseille, Delphine Dénéréaz est titulaire d’un master en design textile de La Cambre à Bruxelles obtenu en 2013. Elle est ensuite repérée et soutenue par le MAD Bruxelles, et expose dans différents salons et galeries à l’international (Cologne, Courtrai, Hong Kong...). 
 

En 2016, elle collabore avec le Who’s Next pour deux expositions à Paris puis à Tokyo. 

 

Revenue en France en 2017, elle axe sa démarche sur la technique du tissage de lirette en transformant en tapisseries des tissus domestiques qu’elle récupère : draps, nappes, rideaux, etc. 
 

En 2018, elle expose ses pièces à La Vallée Bruxelles, au Mucem à Marseille et à l’Été Indien à Arles. 
 

Elle rejoint l’Atelier Vé à Marseille en mai 2019 à l’occasion du PAC OFF et collabore avec Fada Records, un média, conçoit des expositions chez Backside Gallery Marseille, à Turin pour Nesxt Trasoloco, chez Askip à Nantes, et des installations pour la Villa Noailles à Hyères et Lafayette Anticipations à Paris et des partenariats avec des marques ( Nike, Gucci..) 
 

En 2021 elle est l’artiste associée du festival Marsatac. Elle signe la communication du festival avec le photographe Robin Plus, avec qui elle monte l’exposition Tira Lenso sous le commissariat de Anna Labouze et Keimis Henni en Août 2021. 


Delphine Dénéréaz sera à l’automne 2021 en résidence à Coco Velten à Marseille et à la Collection Lambert en Avignon.

Sa démarche artistique s'axe sur le réemploi d'objets textiles domestiques destinés au rebut. Elle revalorise ces déchets en les transformant par le tissage en tapisseries.

 

Par le réemploi d'objets domestiques, au delà d'une démarche responsable qui lui parait indispensable aujourd'hui, elle donne de la valeur à ce qui apparement n’en a pas, matériaux pauvres destinés à la poubelle, textiles du quotidien le plus trivial mais qui portent en eux la charge de nos émotions les plus intimes.

1_TkADLMLaWXY68f-1F9zjvg.png
1_kQWzFtXs0is61yKLtJsl6A.png