top of page
PAUL YAKUBU

 
Umbrella stall, Prototype, 2023
Paul Yakubu

Plans 3D
small scale umbrella.26.jpg

Lauréat de  la résidence Passages, Paul Yakubu est architecte designer.

Il travaille au développement de projets artistiques qui utilisent des déchets pour créer des meubles, des produits et des architectures. 

À Marseille, il conçoit le prototype d'un kit d'une épicerie mobile. Le dispositif s'inspire de l'architecture des parasols utilisés à Lagos, au Nigeria, pour concevoir une échoppe/boutique qui s’intègrerait à son environnement.

The umbrella is architecture

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Typologie

Résidence de production

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Durée

8 semaines

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Destination

Marseille

Présentation AAF

 

Co-production

Institut Français du Nigéria, Ambassade de France au Nigéria, AWCA, Alliance Française, La Citadelle de Marseille, 16/16, Le Géant des Beaux-arts, Ateliers SudSide

" Je suis designer en architecture avec un diplôme en architecture de l’Université Covenant, au Nigeria, et titulaire d’un master de l’Architectural Association, à Londres. Tout au long de ma jeune carrière, j’ai exploré le développement de l’espace à travers divers médiums, notamment le mobilier, les pavillons, les scènes, les bâtiments et le design urbain. Au cours des mes trois années de travail dans une entreprise basée à Lagos, je me suis familiarisé avec la vaste architecture informelle en documentant les éléments utilisés par les gens au quotidien pour créer leurs propres espaces. "

La proposition Umbrella Stall offre une nouvelle perspective sur l’importance de l’architecture informelle dans le développement des pays. Grâce à la construction d'un prototype à échelle humaine, la proposition vise à améliorer les stands-parasols existant à Lagos. Le dispositif s'inspire de l'architecture des parasols utilisés à Lagos, au Nigeria, pour concevoir une échoppe/boutique qui s’intègrerait à son environnement.

Objectifs :

1. Développer le concept Umbrella en un kit de pièces constructibles et adaptables qui peuvent être facilement assemblées et démonté.

2. Construire des prototypes du stand de parapluies à différentes échelles, y compris à l'échelle humaine, pour examiner comment les gens interagissent avec l’architecture.

À Lagos, le marché en plein air est un lieu prisé par les habitants de la ville. Les vendeurs y installent leurs structures, notamment composées d’un parasol, pour délimiter des zones spécifiques et créer des espaces de vente pour leurs produits. Ces structures, considérées comme informelles, attirent l’attention de l’architecte Paul Yakubu, qui vise à les rendre plus officielles en introduisant une rationalisation structurelle. Son objectif est de concevoir des structures faciles à assembler le matin et à démonter le soir à la fermeture du marché.
De manière naturelle, l’appropriation de l’espace, marquée par la présence omniprésente des parasols, confère une identité urbaine à la ville. Paul saisit cette dynamique et l’incorpore en plaçant le parasol comme élément central de la structure, délimitant ainsi une zone spécifique et amplifiant l’espace de vente. Autour du parasol, une structure circulaire en tube d’un peu moins de 1,5 mètre de diamètre, montée sur des roulettes pour faciliter le transport, est fixée, accueillant des paniers récupérés, idéalement jaunes pour créer une uniformité esthétique étant donné leur fréquence à Lagos.
Ces paniers peuvent pivoter sur la structure tubulaire, mettant en valeur les produits du vendeur.
Paul utilise également le mécanisme du parasol pour intégrer un bras permettant d’ajouter d’autres paniers, optimisant ainsi l’utilisation de l’espace de vente. Cette structure circulaire sur roulettes présente un autre avantage significatif. Comme mentionné précédemment, elle délimite une zone, créant ainsi un territoire défini. Grâce à cette forme circulaire, le vendeur peut contrôler tout l’espace. En étant derrière ou à l’intérieur de la structure, le vendeur peut non seulement interagir avec les personnes autour de son étal, mais aussi réapprovisionner ses produits.
La conception réfléchie de Paul se distingue par sa rationalisation du processus de fabrication, limitant au maximum les étapes intermédiaires. Il utilise plusieurs éléments pour rendre la fabrication optimale, ayant recours à un matériau unique bien connu dans l’industrie pour la structure, à savoir l’acier, afin de faciliter une reproduction aisée au Nigeria.
La résidence de Paul met en avant l’importance du parasol à Lagos en suggérant des utilisations innovantes dans des conceptions architecturales plus larges. En plus de son côté pratique, le parasol peut favoriser les interactions sociales et contribuer à créer une atmosphère communautaire qui se manifeste également dans la conception urbaine. Cela soulève des questions sur sa durabilité et sa possibilité d’intégration dans des projets architecturaux plus vastes, mettant en avant sa polyvalence dans la définition de l’identité et du paysage urbain.

Geoffrey Pauchard

 

The Umbrella Colony, par Paul Yakubu

" Le parapluie est un type d’architecture à petite échelle qui définit la forme urbaine d’un pays du tiers monde et, plus important encore, donne naissance aux réponses d’une relation identitaire entre les gens et l’architecture. Le parapluie forme une colonie qui se distingue comme le niveau le plus bas de l'urbanisme et l'expression d'un style de vie socio-économique.

"L'avenir est radieux", dirait un vendeur ambulant qui ambitionne de faire de son entreprise un jour un grand centre commercial, le temps de se remettre de sa poursuite d'un client. Un tableau de type progressif, allant du vendeur de rue au centre commercial, permettrait à la fois de visualiser la progression économique dans un pays du tiers-monde et de décrire le point où « l'architecture » est introduite dans cette évolution : le parapluie.

Le parapluie devient une unité d'architecture SI ; c'est le point où l'architecture est introduite pour compléter les modes de vie socio-économiques. C'est un point médian dans la trajectoire économique. Le parapluie illustre l’architecture à petite échelle car il répond aux trois besoins fondamentaux de l’architecture du monde moderne : la territorialité, l’identité et la protection contre le climat. Le commerce à ciel ouvert initie la « territorialité » avec les marchandises dans l'espace urbain, tandis que le kiosque confirme la « protection contre le climat » en enfermant complètement son utilisateur. Le parapluie est cependant le premier point de la trajectoire où les trois sont atteints. Plus important encore, cela initie l’idée d’une identité architecturale complémentaire à l’identité humaine.

Le parapluie est une forme d’architecture à petite échelle qui donne à son propriétaire un nom dans le monde. C'est le point où une personne trouve de la fierté, des revendications et une voix dans une communauté de commerce informel. Lorsque l’on se déplace dans les espaces liminaires et transitoires de l’environnement urbain, c’est ce petit point d’architecture qui permet de reconnaître l’espace du commerce. Le parapluie utilise des couleurs vives pour attirer l'attention et son adaptabilité lui permet de peupler l'environnement urbain de diverses fonctions. Le travail simultané entre l'architecture et son utilisateur réalise une identité, une relation avec les gens, une ouverture et une connexion avec l'environnement urbain. De plus grandes formes d’architecture peuvent certainement tirer des leçons de cette unité élémentaire cruciale."

  • Instagram

en partenariat avec 

logo ambassade n&b.jpg
ifn.jpg

Ambassade de France au Nigéria (SCAC)

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) est le service de l’Ambassade de France qui assure la définition et le suivi de la coopération de la France avec le Nigéria dans les domaines culturels, éducatifs, universitaires et scientifiques.

Institut Français au Nigéria

L'Institut Français au Nigéria œuvre pour les échanges et la coopération culturelle entre la France et le Nigéria, en encourageant débats d’idées et partage de connaissances entre les deux pays, à travers tous les domaines de création.

awca b&w.jpg

A White Space Creative Agency

A Whitespace Creative Agency est une agence basée à Lagos, au Nigeria. Fondée en 2014, l'agence a été créée pour trouver et accompagner de jeunes créateurs d'images créant et produisant des contenus visuels forts et dynamiques qui résonnent tant au niveau local qu'international.

Capture d’écran 2023-10-31 à 10.48.08.png

" En se déplaçant à Lagos, il est difficile de ne pas remarquer les nombreuses structures informelles qui servent de magasins, de restaurants, et de marchés. Ces structures se retrouvent partout dans la ville et jouent un rôle important dans son langage visuel.

Ce projet vise à examiner les contributions positives et les défis présentés par ces refuges informels."

af copy.jpg

Alliance Française de Lagos

L'Alliance Française de Lagos est une institution nigériane à but non lucratif dédiée à la promotion de la langue française et des cultures francophones, et à la promotion de la diversité culturelle.

download (1).png

La Citadelle de Marseille 

Situé en plein cœur de Marseille, le Fort d‘Entrecasteaux, aussi connu sous le nom du « Fort Saint-Nicolas », ouvrira ses portes progressivement au public à partir du printemps 2024. La Citadelle de Marseille, porte son projet d’ouverture ainsi que la restauration du lieu, classé monument historique depuis 1969.

Logo 16_16.png

16x16

16x16 est un lieu hybride privé à Lagos ou s'entremêlent grand public et lieu de création : artisan, design et art contemporain. 16x16, porte également Hfactor, une fédération artistique qui a lancé une radio digitale.

Screen Shot 2023-11-29 at 13.17.08.png

Sud Side

Les ateliers Sud Side mêlent artisanat, savoir-faire et création. Les techniciens qui y travaillent, conçoivent  et produisent des objets dédiés au monde culturel, des œuvres d'art, des machines de spectacle et des mécaniques uniques dans 1900m² d'ambiance garage et colorée.

bottom of page